Le stress, ce fléau

Le stress, ce fléau. Il m’habite depuis des années et je n’ai jamais trouvé de solution miracle pour m’en débarrasser. On m’a souvent dit qu’il fallait que je me détende, que c’était « dans ma tête« . On m’a aussi souvent dit, que je n’avais aucune raison de stresser puisque ma vie était sans embûches, que je réfléchissais trop, que je m’inventais des problèmes, que j’étais folle de me mettre dans des états pareils pour rien. Malheureusement, un état de stress, ne se contrôle pas.

Il est important de comprendre, qu’un individu, tel qu’il soit, n’a aucun contrôle sur le stress. Peu importe l’élément déclencheur, le stress est une réaction physique mais aussi physiologique. Nous sommes tous différents et encore plus face au stress. Nous n’avons pas les mêmes réactions face à une même situation, c’est comme ça. Je n’invente rien.

Je suis loin d’être médecin ou une spécialiste du stress (quoique, avec mes années d’expérience, je pourrais peut-être me considérée comme experte…). Néanmoins, ces années de pratique m’ont permis d’identifier mon stress et de le contrôler, parfois. Je suis quelqu’un qui, de base, est très anxieuse. Je veux tellement bien faire, je veux tellement satisfaire le plus grand nombre autour de moi, moi compris, que j’en oublie ma santé. Un petit rien peut très vite devenir un élément déclencheur pour moi, et ce, tout simplement parce que je me pose tout un tas de questions.

Est-ce que mon travail était suffisamment bien réalisé ? Et si j’ai fait une erreur ? Et si j’ai fait une faute ? Et si on critique mon travail ? Et si je rate mon année ? Mon devoir ??
Est-ce que le client était satisfait de mon service ? Et s’il ne l’est pas ? Et s’il se plaint ? Et s’il me critique ? Qu’a t-il pensé de moi ?

Bref, ce ne sont que quelques exemples de ce que je vis au quotidien. Comme je vous disais, un petit rien…

Pour les personnes ne souffrant pas de stress ou du moins très peu, cet état paraît très superficiel. Tout comme, se poser tout un tas de questions, toute la journée, peut être très bien vu. Comme un atout. Comme la justification de notre intérêt ou de notre intelligence.
« Whouah, mais c’est top ! Ton cerveau ne dort jamais ! »
Effectivement, mon cerveau ne dort jamais. Cet état de stress est tellement ancré dans mon quotidien, que finalement, je me demande parfois, si j’ai vraiment des moments de détente.

Fatigue, trouble du sommeil, douleurs abdominales, crise de tachycardie… Et j’en passe…

J’en ai longtemps souffert. D’abord parce que je n’arrivais pas à le gérer puis parce que je n’arrivais pas à l’identifier. Et puis un jour, j’ai pris le temps. J’ai pris le temps d’analyser les différentes situations qui avaient pu me mettre dans un état de stress. Qu’il soit petit ou plus important. Et petit à petit, je l’ai compris, je l’ai apprivoisé. Je pense honnêtement que cette particularité de ma personnalité me suivra toute ma vie, alors j’ai dû très vite me faire à l’idée que j’allais devoir vivre avec. Comme je vous en avais déjà parlé, j’ai découvert divers exercices pour me calmer, me détendre. Notamment le sport. Je vais à la salle de sport 3 fois par semaine et je pratique aussi de la méditation ainsi que du Yoga.

Le Yoga a été une vraie découverte pour moi cette année. Il faut dire que j’étais assez réticente. Je pensais que cette pratique n’était pas du tout faite pour moi et puis finalement, je m’y épanouie beaucoup. Tout comme la méditation. Lorsqu’on m’a parlé des bienfaits de la méditation, je ne vous cache pas que je n’y croyais pas du tout. Et puis, j’ai essayé, encore et encore jusqu’à arriver à me canaliser et à m’apaiser dans cette pratique.

On est tous différents, c’est une certitude. Nos réactions face aux évènements de la vie quotidienne, ne seront jamais similaires, tout comme nos réactions, nos goûts pour certaines activités. Personnellement, je déteste le dessin et je déteste colorier mais je sais que beaucoup de personnes arrivent à se canaliser grâce à ça. Si comme moi, vous êtes une personne qui a tendance à stresser facilement, trouvez une activité qui vous calme. Peu importe cette activité. Le tout, c’est qu’elle vous face vous sentir mieux.

Si je peux vous donner un conseil, c’est d’en parler. Ne vous renfermez pas dans un silence. Ce n’est certainement pas la bonne chose à faire. Le stress peut vous ronger de l’intérieur et entraîner des problèmes de santé bien plus grave. Encore une fois, j’insiste sur ce point, on ne réagit pas tous de la même façon, c’est pourquoi il n’y a pas qu’un seul remède unique contre le stress. À vous de l’identifier et de le maîtriser selon vos besoins et surtout son intensité.

La salle de sport

Non, je n’ai pas disparu de la surface de la Terre. J’ai simplement été très malade et je n’avais clairement pas assez d’énergie pour assurer sur tous les fronts, dont le blog. Sorry!

Aujourd’hui je reviens et je vais un peu vous raconter ma vie, pour pas changer. Au début du mois, j’ai décidé de me réinscrire à la salle de sport. Cela faisait plus de 3 ans que je n’avais pas mis les pieds dans une salle de sport et je dois vous avouer que j’étais un peu anxieuse. Anxieuse, parce que j’avais toujours dans le coin de mon esprit, les raisons qui m’avaient poussées à quitter cet endroit. Et puis d’un autre côté, j’étais super excitée à l’idée d’avoir accès à un tas de machines qui allait drôlement me faciliter la tâche !

Ma première inscription dans une salle de sport date de 2014. Je m’étais inscrite avec mon papa, pour me préparer au bac de sport (coup de vieux). J’étais ultra motivée et les résultats étaient là. J’ai tenu ce rythme l’année suivante. Mais là, mes séances n’avaient plus du tout le même objectif. Je n’y allais plus avec cette idée de me surpasser, j’y allais avec l’idée de me vider la tête et de me couper de mon quotidien et ça me faisait tout autant de bien. Après ça, mon emploi du temps est vite devenu beaucoup trop chargé et je trouvais toujours une excuse pour ne pas m’y rendre. De plus, je n’aimais pas du tout l’ambiance qui régnait dans cette salle. On se sentait tout le temps observé et en compétition malgré nous. C’était très oppressant. Du coup, je me suis désinscrite.

Je me suis tout de suite sentie plus libre. J’avais l’impression d’avoir, tout d’un coup, accès à une multitude d’options, d’activités différentes. Comme vous le savez, si vous avez lu mon article concernant la solitude, je suis quelqu’un de très solitaire donc faire du sport toute seule, dans mon coin, ça ne me dérangeait pas! J’ai donc investi dans différents programmes sportifs mais aussi de Yoga pour continuer mon activité sportive. C’est une routine que j’ai tenu jusqu’à aujourd’hui et je ne peux que vous conseiller cette option si vous voulez faire du sport sans pour autant vous rendre dans des cours ou des lieux collectifs. L’avantage principale étant que vous pouvez faire vos séances absolument quand ça vous chante. L’inconvénient majeur, cependant, c’est que vous êtes chez vous, donc plus facilement tenter de remettre la séance à plus tard…

Et puis vous pouvez aussi vous retrouvez dans ma situation. Je suis arrivée à un stade où j’avais besoin de plus. Mes séances personnalisées à la maison ne me suffisaient plus, je n’avais plus l’impression d’atteindre mes limites. J’ai voulu me remettre au vélo ainsi qu’à la course à pieds mais on est vite rattrapé par certains inconvénients … J’étais clairement frustrée. L’idée d’une nouvelle inscription en salle de sport m’a donc traversé l’esprit. Je me suis donc rendue dans une salle de sport qui m’intéressait, simplement pour visiter les lieux et voir si ça pouvait me convenir.

À ma grande surprise, la salle de sport était presque vide, j’ai donc pu découvrir la salle tranquillement et m’enlever toute l’appréhension que j’avais sur les épaules. Je n’ai pas réfléchi bien longtemps avant de remplir le formulaire d’inscription ainsi que toutes les petites formalités nécessaires. À peine inscrite, j’avais déjà chaussé mes baskets et ma petite tenue de sport et je commençais déjà une séance de cardio. Et là, ça a été la délivrance. J’avais enfin retrouvée la sensation que j’avais perdu et ça m’a fait un bien fou !

Aujourd’hui cela fait 1 mois que je suis inscrite. Je pense que vous l’avez compris, mais je suis totalement ravie ! À ce jour, je me rends à la salle de sport environ 3 à 4 fois par semaine. En général lorsque je sors du travail ou dans la soirée. Non seulement j’ai retrouvé l’intensité dans mes séances qui me manquait tant, mais en plus, ça me permet de me couper de mon quotidien. Je me sens apaiser. Lorsque je finis une séance, je sens cette bonne fatigue envahir mon corps et je suis totalement reboostée pour mes activités quotidiennes. Comme quoi, il ne faut vraiment pas rester sur une mauvaise expérience !

Update lecture : « Parce que c’est encore nous » – Mhairi McFarlane

Je sais, je l’ai déjà dit précédemment mais Mhairi McFarlane est l’une de mes auteures favorites. J’adore sa plume, j’adore ses romances, et tout particulièrement « Parce que c’était nous » (J’ai d’ailleurs prévu une relecture).

Il y a quelques semaines, je me suis rendue compte, que Mhairi McFarlane avait publié la suite de cette fabuleuse romance. Vous vous doutez bien que je n’ai pas réfléchi bien longtemps avant de me ruer vers ce nouvel ouvrage. La suite s’intitule « Parce que c’est encore nous« . Je dois avouer que niveau titre, elle ne va pas chercher bien loin, c’est un peu dommage. Mais après tout, le principal c’est ce qui se trouve à l’intérieur.

À la réception de mon bouquin, j’ai été déçue. Il faut dire que le livre ne fait que 137 pages…Et 137 pages de Mhairi McFarlane ça va très vite… Mon petit chagrin a très vite disparu. Dès les premières lignes, j’ai retrouvé les deux héros qui m’avait tant manqué. Ce couple qui me fait tant rêver: Rachel et Ben.

Rachel et Ben étaient meilleurs amis plus jeunes. Elle, était une romantique, rêvant du grand Amour, tandis que Ben, lui, était un véritable tombeur. Après avoir chacun fait leur vie de leur côté, il leur a fallu se rendre à l’évidence, ils s’aimaient depuis le premier jour. Et dans cette suite, que nous offre Mhairi McFarlane, nous suivons l’évolution de leur vie commune.

J’ai adoré l’histoire. J’ai adoré suivre leur amour mais aussi leurs galères. Encore une fois, je me suis souvent retrouvée dans le comportement de Rachel. Elle est folle de Ben mais son manque de confiance en elle et les aventures précédentes de Ben, ne peuvent l’empêcher de penser qu’il serait capable d’aller voir ailleurs.

Ce que j’ai aimé par dessus tout, c’est que Mhairi McFarlane n’oublie pas de nous rappeler que dans un couple, tout n’est pas tout rose. Qu’il est évident qu’il y ait des moments plus difficiles que d’autres. Mais que rien n’est insurmontable. Le plus important c’est finalement le dialogue.

Dialoguer c’est finalement quelque chose que l’on fait naturellement. Cependant, dans les moments plus compliqués, on a tendance à oublier de le faire. Les non-dits peuvent très vite prendre une ampleur non désirée et nous causer du tort. Tout comme, on a tendance à oublier qu’il est important de rappeler aux personnes qui nous sont chères à quel point nous les aimons. Ce sont des choses qui peuvent paraître futiles, mais pourtant, elles ont leur importance dans les relations humaines. Et tout ça, Mhairi McFarlane, nous le rappelle.

Malgré son faible volume, je ne peux que vous conseiller la suite de cette histoire. Et puis, si vous n’avez jamais eu entre les mains « Parce que c’était nous », je vous conseille de très vite aller en librairie pour l’acquérir !

Il y a deux mois, je démarrais ma Cuure.

Non, non, il n’y a pas de fautes d’orthographes dans mon titre. Vous lisez très bien. Il y a deux mois je commençais bel et bien ma Cuure. Bon ok, j’arrête et je vous explique !

Courant du mois de juillet, je découvrais la marque Cuure, qui propose comme son nom l’indique, des cures. Pas n’importes lesquelles : des cures de vitamines.

Cela fait quelques années maintenant que j’ai intégré dans ma routine, la prise de vitamines. Non seulement pour palier mes insuffisances mais aussi pour me sentir mieux. Aujourd’hui, les vitamines font partie intégrante de ma vie. J’en prends chaque matin et en fonction de mes besoins, parce que oui, prendre des vitamines ne se fait pas à la légère.

La prise de vitamines est en effet quelque chose de sérieux. De ce fait, un avis médical est fortement recommandé.

Ce qui est bien avec le système de Cuure, c’est qu’avant toute commande, nous devons répondre à un questionnaire précis afin de composer une cure sur mesure. De ce fait, il est vraiment important de connaître ses besoins. Dans mon cas, j’avais besoin de vitamines qui m’aident à passer de meilleures nuits, à diminuer mon stress, à avoir plus d’énergie et aussi à rendre ma peau plus éclatante.

Une fois mon questionnaire remplit, Cuure m’a concocté la cure parfaite pour moi, tout en me proposant des alternatives et des vitamines complémentaires pour mieux cibler mes besoins.

Ma première cure était donc composée de :
– Magnésium
– Oméga 3
– Zinc

Autant vous dire que les résultats ont très vite été là et que j’ai très vite intégrer cette cure dans ma routine quotidienne. Il faut dire que c’est très simple. Chaque mois, vous recevez votre boîte de cure. Celle-ci se compose de petits sachets dans lesquels se trouve votre cure quotidienne. Rien de plus simple. Chaque matin, après votre petit-déjeuner, il vous suffit d’attraper un petit sachet et de prendre votre cure.

@bluefrenchie // Tous droits réservés.



L’autre point que j’apprécie vraiment, c’est que non seulement la cure est modifiable mais en plus, nous avons la possibilité de modifier les dates de celle-ci. Par exemple, le mois dernier, j’ai pris un peu de retard, notamment à cause d’une absence de quelques jours durant lesquels j’avais bien évidemment oublier de prendre mes cures avec moi. Je me suis donc connectée sur mon compte et j’ai modifié la date de réception de ma prochaine cure, histoire de ne pas me retrouver avec deux cures en même temps. De plus, vous pouvez la suspendre ou l’arrêter à tout moment.

Je précise qu’une cure n’est pas censée durer éternellement. Celle-ci est temporaire et doit intervenir pour palier un manque. Bien évidemment, il y a des exceptions. Il y a effectivement des personnes qui ont besoin de plus d’apports nutritifs que d’autres, mais néanmoins, il est très important à apprendre à son corps à se débrouiller seul et à ne pas devenir dépendant.

Avec Cuure, j’en ai fini avec les boîtes de vitamines qui s’entassent dans mes tiroirs pendant des mois et que j’avoue, j’avais tendance à oublier. Désormais ma dose journalière est déjà prête et n’attend que d’être prise. Ça me facilite vraiment la vie ! Cuure est donc l’une de mes très bonnes découvertes de l’année et je ne peux que vous recommander ce système !

Mes essentiels pour l’automne

L‘automne est enfin là et me voilà plus heureuse que jamais. Non pas que je n’apprécie pas la chaleur et le soleil de l’été mais cette année, bien plus que les autres, j’avais hâte que celui-ci se termine.

Je pense faire partie de ce groupe minoritaire qui n’a pas forcément de saison préférée. Chaque saison m’apporte quelque chose et j’apprécie vraiment chacune d’elles. De ce fait, il est très difficile pour moi de dire quelle saison je préfère… Cependant, se serait mentir que de dire que je n’apprécie pas l’automne et ses couleurs absolument magnifiques. Se serait également mentir que de dire que je n’apprécie pas retrouver mes petits moments cocooning tout chaud…

Pour fêter, en quelque sorte, l’arrivée de l’automne, j’ai donc décidé de partager avec vous quelques-uns de mes essentiels spécialement sélectionnés pour cette saison.

La première chose que je fais une fois l’automne arrivée, c’est me concocter une playlist sur mesure, spécialement pour la saison. Ça peut paraître bizarre, mais mes playlists et mes goûts, changent en fonction des saisons. Pour l’automne, j’ai tendance à me tourner vers des mélodies beaucoup plus calmes. Cette playlist est donc principalement basée sur des aires Indie, Folk, pop, très chill finalement. Cette année ma playlist comportent de nombreux titres, des anciens comme des nouveaux. Parmi eux, il y a notamment le nouvel album de Lana del Rey ainsi que le dernier de Taylor Swift.

Étant une romantique dans l’âme, je ne peux m’empêcher de lire des romances. Cependant, je dois vous avouer que cela fait un moment maintenant que je n’ai pas lu de véritables romances, toutes délicates, comme je les aime. Par chance, l’une de mes auteures favorites, a sorti il y a quelques semaines, la suite d’un de mes romans favoris. Il s’agit de Mhairi McFarlane et de son célèbre roman « Parce que c’était nous ». Ce roman m’a littéralement mis dans tous mes états. Je l’ai adoré. Et lorsque j’ai vu que Mhairi McFarlane avait sorti une suite, je me suis tout simplement jetée dessus. La suite de ce roman s’intitule « Parce que c’est encore nous ». Pas très original mais au final, on s’en moque un peu, le principal c’est le contenu. J’en suis déjà à plus de la moitié et je l’adore. Je savoure chacune des pages. Le seul point négatif que je trouve, c’est qu’il est bien trop fin à mon goût. Je pourrai passer des journées entière à lire du Mhairi McFarlane !

Alors je pense que vous avez compris où je voulais en venir. Pour moi, il est impossible de passer un automne digne de ce nom, sans avoir tout un tas de romances sous le bras!

Pour accompagner mes lectures, mes boissons chaudes favorites ne sont jamais bien loin. Les cafés chauds, les chocolats, les cappuccino, les thés, les infusions, tout y passe! Je trouve ça à la fois très réconfortant et motivant. Vous pouvez être sûr que mes heures d’études tout comme mes moments de détente, sont accompagnés d’une boisson chaude. Avec modération, bien évidemment ! 😉

Ce point, nous amène à un autre, peut-être plus futile mais qui pour moi à son importance. Parce que oui, très chers amis, pour l’automne j’ai quelques petites fournitures incontournables! Parmi elles, il y a la présence indispensable de jolis mugs. Oui, vous avez bien lu. De beaux mugs (je vous avais prévenu). Un joli mug rend tout de suite ma journée meilleure. J’ai vraiment hâte de commencer ma journée et je ne sais pas pourquoi, ça me met de bonne humeur! Peut-être un peu moins futile maintenant, il y a l’incontournable plaid tout doux. Alors celui-ci… Je vous assure qu’il faut bien le choisir! Ensuite, il y a la fameuse tenue cocooning. Cette année, pour moi, se sera chaussons tout doux, trouvés chez Primark, avec un bas de jogging gris également trouvé chez Primark et un bon gros Sweat-Shirt. Depuis le mois d’août, je nourris une vraie passion pour les sweats-shirts. Je trouve ça vraiment trop beau, surtout quand c’est oversize !

Enfin, que serait un automne sans séries ? Certainement pas un automne cocooning! Comme pour les lectures, à l’automne, j’aime que mes séries soient hyper feel good. Pour cela ma petite liste est très simple. J’adore Gilmore Girls qui est sans aucun doute, l’une de mes séries favorites de tous les temps. Dans la même idée, il y a Chesapeake Shores, série que je viens de commencer et que j’aime beaucoup ! Et puis, une autre série que je viens de découvrir et que j’adore, c’est Workin’ moms. Merci Netflix !

J’en ai désormais terminé avec mes essentiels pour passer un automne vraiment agréable. Vous remarquerez peut-être que je n’ai pas parlé de nourriture. Ceci n’est en aucun cas un oubli de ma part, j’ai simplement prévu un article spécialement consacré à mes recettes automnales favorites. 😉

Je vous souhaite à tous, un bon début d’automne.

Laura.