ÉLITE : La nouvelle série Netflix. Qu’est-ce que ça vaut ?

Si vous avez vous aussi un compte Netflix, vous n’avez pas pu passer à côté de la toute dernière série mise en ligne : ÉLITE.

Avant même de sortir, elle a tellement fait sensation, qu’on en entendait parler absolument partout. Alors bien évidemment, je pense que vous commencez à me connaitre, mais les nouvelles séries qui font autant parler d’elles, ça m’intéresse beaucoup !

Élite c’est quoi ? 
Élite est une série qui met en scène un groupe d’adolescents faisant parti d’une école élitiste d’Espagne. Le quotidien de ces jeunes personnes va être chamboulé lorsque trois autres adolescents, de classe moyenne, vont être acceptés dans cette école prestigieuse suite à un effondrement de leur lycée. Des amitiés vont se former, d’autres vont se détruire … Mais tout ces changements vont conduire à un terrible accident. 

Top ou Flop ? 

Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que ceci n’est que mon avis personnel. Libre à vous de vous faire votre propre idée sur cette série! 

Au premier abord, je dois avouer que je ne suis pas super fan de cette série. Pourquoi? Tout simplement parce que je la trouve un peu trop adolescente à mon goût. Cependant, si on se décroche un peu de cet aspect enfantin, le sujet quant à lui est très intéressant.

J’ai adoré la confrontation des différents milieux sociaux et surtout, l’évolution de ces adolescents entre eux. Il y a un très bon fil conducteur du début à la fin, et on ne perd jamais l’intrigue de vue. Chaque personnage évolue différemment à ça, c’est top! 
J’ai adoré le personnage de Marina, que je trouve très attachant. L’évolution du personnage est hallucinante et disons le, l’actrice,  Maria Pedraza, l’interprète à merveille. De même, pour le personnage de Nano interprété par Jaime Lorente, alias Denver dans La Casa de papel. Bad boy par excellence mais avec un très bon fond, nous sommes obligé de s’attacher à lui. 
En revanche, j’ai beaucoup moins accroché avec le personnage de Samuel interprété par Itzan Escamilla. Alors qu’au commencement de l’intrigue on s’attache à ce jeune garçon très doux et plutôt mignon, au fur et à mesure que l’intrigue évolue il devient agaçant. Son manque de caractère et de vivacité forme un énorme contraste avec le personnage de son frère. 
Je ne vais pas vous détailler mon avis pour chacun des personnages, sinon cet article serait bien trop long. Ceci étant dit, le jeu d’acteur est plutôt pas mal. Nos sentiments se bousculent et au final, on a vraiment envie de savoir qui peut bien être à l’origine d’un si terrible accident. 
Élite, c’est donc une série qui se laisse regarder mais surtout une série qui, selon moi, va faire fureur auprès des 14 – 18 ans. Pour les personnes un peu plus âgées ou bien plus âgées, c’est une série un peu légère mais qu’on apprécie si on l’analyse en détail. 

Designated Survivor : Netflix fait (encore) chavirer mon coeur

Bon, je pense que maintenant vous le savez, mais Netflix et moi, c’est une grande histoire d’amour. Cependant, ces derniers temps, j’avais vraiment du mal à trouver une série qui fasse complètement chavirer mon coeur. Il faut dire aussi que je ne prenais pas de risque. Et puis, un jour un ami s’est lancé dans cette série. 

« Laura, cette série est folle !! J’ai envie de voir tous les épisodes ce soir ! Je ne sais pas comment je vais faire pour m’arrêter! » 

 Voici les mots que j’ai reçu. En tant que véritable addict aux séries, il n’en a pas fallu plus pour me motiver à commencer cette série.

Designated survivor illustre une pratique aux États-Unis, qui consiste à, comme son nom l’indique, désigner un survivant qui succèdera au président des États-Unis si jamais il devait lui arriver quelque chose lors d’une catastrophe naturelle ou terroriste.

Dès le commencement de cette série, nous retrouvons Tom Kirkman, membre du cabinet présidentiel. Malgré qu’il soit « au plus bas » de la hiérarchie au sein du cabinet, il se retrouve désigné survivant. Et bien évidemment, une attaque terroriste tue la totalité de ses supérieurs hiérarchiques. Il devient donc président des États-Unis, sans être préparé pour ce post et avec de nombreux problèmes à gérer.

Tout d’abord, je tiens à souligner le talent des acteurs. Le jeu d’acteur est extra! On s’attache très facilement aux personnages et en même temps, on ne leur fait pas totalement confiance. 
Le personnage de Tom Kirkman est, selon moi, le plus attachant. On ressent effectivement tout le poids qu’il a sur ses épaules et on compatit face à son impuissance. Il doit non seulement gérer sa propre famille et ses propres soucis mais aussi assurer son nouveau rôle de Président des États-Unis. 
Le deuxième point que je tiens à souligner, c’est le dynamisme de la série. Chaque épisode vous tient en haleine et on a qu’une seule hâte, passer à l’épisode suivant. Bien qu’il n’y ait qu’un seul fil conducteur tout au long de la première saison, les épisodes ne se ressemblent pas. Ils font tous très bien évoluer l’histoire et on ne s’ennuie pas. Les rebondissements sont nombreux et vous font douter sur la sincérité de certains personnages. Parfois on fait totalement fausse route, et parfois nos suppositions sont confirmées, c’est ça que j’apprécie dans une bonne série. J’aime beaucoup lorsqu’on a l’impression de ne pas être qu’un simple spectateur. 
C’est sans aucun doute une série que je vous recommande si vous aimez les séries qui s’intéressent au terrorisme, à la politique ainsi que les séries aux tendances policières. 

2018 en série!

S’il y a bien une chose que je ne compte pas changer en 2018, c’est mon addiction aux séries. 
Je commence d’ailleurs l’année 2018 assez fort, avec une série disponible sur Netflix

Depuis quelques temps, mon regard se posait assez régulièrement sur la fiche d’Orphan Black. Et honnêtement, à ce jour je ne sais pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps avant de m’y plonger! 
Pour vous donner une idée concernant ma nouvelle addiction à cette série, j’ai regardé la saison 1 en une journée … No shame. Ahah. 
@Allociné

Ce que j’ai avant tout aimé dans cette série, c’est la façon dont les choses sont amenées et la manière dont l’intrigue avance tout au long des épisodes.
Orphan Black commence assez tragiquement. Avec un suicide plus précisément. Sarah, jeune femme orpheline et assez marginale est témoin de ce suicide. Seulement, lorsque la jeune femme prête à se suicider se tourne face à elle, elle se rend compte qu’elle lui ressemble étrangement. Sous le choc, et ne sachant pas trop quoi faire, elle fait ce qu’elle sait faire. Elle lui vole son sac à main. Sarah va découvrir que Beth, la jeune femme qui s’est suicidée, est son portrait craché. Elle va donc s’emparer de son identité. Mais ce qu’elle va découvrir ne va lui apporter que des ennuis. Elle va en effet découvrir qu’elles sont toutes deux, des clones et qu’elles ne sont pas les seules et qu’elles ne sont pas en sécurité. 
Cette série vous prend vraiment aux tripes. L’histoire est vraiment bien menée. Pour tout vous dire, je viens de commencer la saison 2. Enfin, elle est bien entamée déjà. J’avais plutôt peur quand j’ai commencé cette série, surtout lorsque j’ai découvert qu’il y avait 5 saisons de disponibles dont une sixième prévue. Je me demandais vraiment comment les choses allaient évolué. Mais je ne suis pas du tout déçue. Le suspens est toujours à son comble, il y a toujours ce petit rebondissement qui change tout et qui fait qu’on ne peut pas se détacher de notre écran
En d’autres termes, Orphan Black est vraiment une série que je vous conseille de visionner, ne serait-ce que pour admirer le talent de l’actrice principale, à savoir Tatiana Maslany, qui joue les différents clones. C’est totalement fou. 

Moment cozy avec Gilmore Girls

Je n’en reviens pas d’avoir tenu si longtemps sans vous parler de cette série qui me rend totalement dingue depuis maintenant plusieurs mois.

Comme vous le savez sûrement, je suis une folle dingue des séries et je ne remercierai jamais assez Netflix d’exister! Grâce à Netflix, j’ai en effet découvert énormément de séries dont Gilmore Gilrs



Gilmore Girls est une série qui raconte l’extraordinaire relation complice et même privilégiée entre une mère et sa fille. Lorelai a effectivement eu une petite fille, Rory, lorsqu’elle avait 16 ans. Cette maternité prématurée, a fait naître en elles, une véritable complicité. À travers cette série, nous suivons donc leurs histoires d’amour respectives, leurs coups durs et tous les petits tracas de la vie. 
C’est une série très légère, je ne vous le cache pas. Mais, Gilmore Girls est une véritable série feel good. Il ne se passe jamais rien de vraiment extraordinaire mais on a, toujours, après chaque épisode, envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite. 
Mon engouement pour cette série étant tellement énorme, j’ai même convaincu ma soeur de s’y plonger à son tour… Et vous savez quoi ? Elle a été encore plus rapide que moi avec les saisons! Elle est devenue, elle aussi totalement accro
La petite ville de Stars Hollow, regorge d’habitants plus uniques les uns que les autres. L’ambiance y est très chaleureuse. On a totalement envie d’y vivre, surtout durant la période de Noël! Lorelai et Rory sont les deux personnages principaux de cette série mais croyez-moi, on s’attache à un peu tout le monde. Chaque personnage a vraiment son importance et son rôle à jouer dans le destin de ses deux jeunes femmes. 
J’avais vraiment le goût de vous partager cette série aujourd’hui car comme je le disais, c’est vraiment une série très cozy. Pour couronner le tout, nous venons de changer l’heure et il n’y a pas de meilleure raison, de se plonger sous un plaid à 17H00, avec un  bon chocolat devant Gilmore Girls. 

Vous l’avez donc sûrement compris, mais cette série, je vous la recommande à 300% ! C’est un véritable coup de coeur pour moi et c’est une série, je pense, que je serai capable de voir et revoir!

PS: je ne peux pas vous laisser comme ça, sans partager avec vous le générique de cette série qui, je trouve est trop trop bien et super additif haha.

LOVE, 

Atypical : Coup de coeur garanti

Je pense que désormais vous commencez à me connaître. Je dévore les livres, mais je dévore aussi les séries. À ma plus grande satisfaction, Netflix sort régulièrement des nouvelles séries ainsi que des nouveaux films. En matière de séries, je dois dire que les dernière sorties Netflix ne m’ont pas déçu. Gilmore Girls, Girlboss, 13 reasons Why … Bref tous ces petits bijoux me font aimer Netflix plus que tout! (ou presque) 
Depuis le 11 août, est disponible sur Netflix une toute nouvelle série. Il s’agit de Atypical. Atypique en français. Dans cette série, nous suivons Sam et sa famille. Sam est un jeune autiste de 18 ans qui doit faire face aux changement qu’impose la majorité. Nous le suivons à travers ses questionnements, ses envies d’amour, d’indépendance, de normalité. Mais au final, qu’est-ce que la normalité ? Voilà la question à laquelle Sam et sa famille tentent de répondre. 

Atypical est une série très touchante mais aussi très drôle. Pour tout vous dire, j’ai beaucoup ri durant le tout premier épisode. Ceci dit, je ne vous cache pas que d’autres épisodes m’ont laissé sans voix, les larmes aux yeux. Sam est un personnage très attachant. À force de le suivre dans ses aventures et dans ses questionnements, je n’avais qu’une seule envie, me retrouver face à lui et discuter avec lui. Casey, sa soeur est également top. J’aime beaucoup son style et sa façon d’être. Elle veut faire sa dur à cuire mais en réalité c’est une jeune fille très sensible. Concernant les parents, on s’y attache, forcément. On voit très bien les efforts qu’ils font et la douleur qu’ils peuvent ressentir lorsque les choses ne vont pas correctement. Il y a une fantastique atmosphère familiale dans cette famille même si quelques aléas vont semer le trouble… 

Atypical nous dévoile un quotidien, une réalité pas facile certes. On y découvre l’autisme, une maladie pas facile à gérer. Autant pour la personne autiste, que pour les proches. Mais ce que j’ai aimé par dessus tout c’est le message derrière tout ça. 
Il n’y a pas de mal à être différent. On ne doit pas avoir honte, on ne doit pas se cacher. On doit simplement être tolérant et accepter les autres. Honnêtement, il y a des scènes où l’on voit Sam complètement isolé, moqué au sein du lycée. J’ai détesté. Pas la scène cinématographique mais l’acte en lui-même. Le rejet, l’isolement. 
Et puis à l’inverse, il y a toutes ces scènes de bienveillance, de joie, d’amour et de tolérance. J’ai adoré. 
C’est vraiment une série que je vous recommande. Et pour de nombreuses raisons que j’ai essayé de vous expliqué un peu plus haut. Il y a un excellent travail de réalisation, un très bon jeu d’acteurs, une histoire fascinante avec une bonne leçon de morale derrière. Face à cette série, on est en quelque sorte mis au pied du mur. Face à la réalité. Et je pense que tout le monde a besoin d’y être confronté. 
Love,