Il y a deux mois, je démarrais ma Cuure.

Non, non, il n’y a pas de fautes d’orthographes dans mon titre. Vous lisez très bien. Il y a deux mois je commençais bel et bien ma Cuure. Bon ok, j’arrête et je vous explique !

Courant du mois de juillet, je découvrais la marque Cuure, qui propose comme son nom l’indique, des cures. Pas n’importes lesquelles : des cures de vitamines.

Cela fait quelques années maintenant que j’ai intégré dans ma routine, la prise de vitamines. Non seulement pour palier mes insuffisances mais aussi pour me sentir mieux. Aujourd’hui, les vitamines font partie intégrante de ma vie. J’en prends chaque matin et en fonction de mes besoins, parce que oui, prendre des vitamines ne se fait pas à la légère.

La prise de vitamines est en effet quelque chose de sérieux. De ce fait, un avis médical est fortement recommandé.

Ce qui est bien avec le système de Cuure, c’est qu’avant toute commande, nous devons répondre à un questionnaire précis afin de composer une cure sur mesure. De ce fait, il est vraiment important de connaître ses besoins. Dans mon cas, j’avais besoin de vitamines qui m’aident à passer de meilleures nuits, à diminuer mon stress, à avoir plus d’énergie et aussi à rendre ma peau plus éclatante.

Une fois mon questionnaire remplit, Cuure m’a concocté la cure parfaite pour moi, tout en me proposant des alternatives et des vitamines complémentaires pour mieux cibler mes besoins.

Ma première cure était donc composée de :
– Magnésium
– Oméga 3
– Zinc

Autant vous dire que les résultats ont très vite été là et que j’ai très vite intégrer cette cure dans ma routine quotidienne. Il faut dire que c’est très simple. Chaque mois, vous recevez votre boîte de cure. Celle-ci se compose de petits sachets dans lesquels se trouve votre cure quotidienne. Rien de plus simple. Chaque matin, après votre petit-déjeuner, il vous suffit d’attraper un petit sachet et de prendre votre cure.

@bluefrenchie // Tous droits réservés.



L’autre point que j’apprécie vraiment, c’est que non seulement la cure est modifiable mais en plus, nous avons la possibilité de modifier les dates de celle-ci. Par exemple, le mois dernier, j’ai pris un peu de retard, notamment à cause d’une absence de quelques jours durant lesquels j’avais bien évidemment oublier de prendre mes cures avec moi. Je me suis donc connectée sur mon compte et j’ai modifié la date de réception de ma prochaine cure, histoire de ne pas me retrouver avec deux cures en même temps. De plus, vous pouvez la suspendre ou l’arrêter à tout moment.

Je précise qu’une cure n’est pas censée durer éternellement. Celle-ci est temporaire et doit intervenir pour palier un manque. Bien évidemment, il y a des exceptions. Il y a effectivement des personnes qui ont besoin de plus d’apports nutritifs que d’autres, mais néanmoins, il est très important à apprendre à son corps à se débrouiller seul et à ne pas devenir dépendant.

Avec Cuure, j’en ai fini avec les boîtes de vitamines qui s’entassent dans mes tiroirs pendant des mois et que j’avoue, j’avais tendance à oublier. Désormais ma dose journalière est déjà prête et n’attend que d’être prise. Ça me facilite vraiment la vie ! Cuure est donc l’une de mes très bonnes découvertes de l’année et je ne peux que vous recommander ce système !

Mes essentiels pour l’automne

L‘automne est enfin là et me voilà plus heureuse que jamais. Non pas que je n’apprécie pas la chaleur et le soleil de l’été mais cette année, bien plus que les autres, j’avais hâte que celui-ci se termine.

Je pense faire partie de ce groupe minoritaire qui n’a pas forcément de saison préférée. Chaque saison m’apporte quelque chose et j’apprécie vraiment chacune d’elles. De ce fait, il est très difficile pour moi de dire quelle saison je préfère… Cependant, se serait mentir que de dire que je n’apprécie pas l’automne et ses couleurs absolument magnifiques. Se serait également mentir que de dire que je n’apprécie pas retrouver mes petits moments cocooning tout chaud…

Pour fêter, en quelque sorte, l’arrivée de l’automne, j’ai donc décidé de partager avec vous quelques-uns de mes essentiels spécialement sélectionnés pour cette saison.

La première chose que je fais une fois l’automne arrivée, c’est me concocter une playlist sur mesure, spécialement pour la saison. Ça peut paraître bizarre, mais mes playlists et mes goûts, changent en fonction des saisons. Pour l’automne, j’ai tendance à me tourner vers des mélodies beaucoup plus calmes. Cette playlist est donc principalement basée sur des aires Indie, Folk, pop, très chill finalement. Cette année ma playlist comportent de nombreux titres, des anciens comme des nouveaux. Parmi eux, il y a notamment le nouvel album de Lana del Rey ainsi que le dernier de Taylor Swift.

Étant une romantique dans l’âme, je ne peux m’empêcher de lire des romances. Cependant, je dois vous avouer que cela fait un moment maintenant que je n’ai pas lu de véritables romances, toutes délicates, comme je les aime. Par chance, l’une de mes auteures favorites, a sorti il y a quelques semaines, la suite d’un de mes romans favoris. Il s’agit de Mhairi McFarlane et de son célèbre roman « Parce que c’était nous ». Ce roman m’a littéralement mis dans tous mes états. Je l’ai adoré. Et lorsque j’ai vu que Mhairi McFarlane avait sorti une suite, je me suis tout simplement jetée dessus. La suite de ce roman s’intitule « Parce que c’est encore nous ». Pas très original mais au final, on s’en moque un peu, le principal c’est le contenu. J’en suis déjà à plus de la moitié et je l’adore. Je savoure chacune des pages. Le seul point négatif que je trouve, c’est qu’il est bien trop fin à mon goût. Je pourrai passer des journées entière à lire du Mhairi McFarlane !

Alors je pense que vous avez compris où je voulais en venir. Pour moi, il est impossible de passer un automne digne de ce nom, sans avoir tout un tas de romances sous le bras!

Pour accompagner mes lectures, mes boissons chaudes favorites ne sont jamais bien loin. Les cafés chauds, les chocolats, les cappuccino, les thés, les infusions, tout y passe! Je trouve ça à la fois très réconfortant et motivant. Vous pouvez être sûr que mes heures d’études tout comme mes moments de détente, sont accompagnés d’une boisson chaude. Avec modération, bien évidemment ! 😉

Ce point, nous amène à un autre, peut-être plus futile mais qui pour moi à son importance. Parce que oui, très chers amis, pour l’automne j’ai quelques petites fournitures incontournables! Parmi elles, il y a la présence indispensable de jolis mugs. Oui, vous avez bien lu. De beaux mugs (je vous avais prévenu). Un joli mug rend tout de suite ma journée meilleure. J’ai vraiment hâte de commencer ma journée et je ne sais pas pourquoi, ça me met de bonne humeur! Peut-être un peu moins futile maintenant, il y a l’incontournable plaid tout doux. Alors celui-ci… Je vous assure qu’il faut bien le choisir! Ensuite, il y a la fameuse tenue cocooning. Cette année, pour moi, se sera chaussons tout doux, trouvés chez Primark, avec un bas de jogging gris également trouvé chez Primark et un bon gros Sweat-Shirt. Depuis le mois d’août, je nourris une vraie passion pour les sweats-shirts. Je trouve ça vraiment trop beau, surtout quand c’est oversize !

Enfin, que serait un automne sans séries ? Certainement pas un automne cocooning! Comme pour les lectures, à l’automne, j’aime que mes séries soient hyper feel good. Pour cela ma petite liste est très simple. J’adore Gilmore Girls qui est sans aucun doute, l’une de mes séries favorites de tous les temps. Dans la même idée, il y a Chesapeake Shores, série que je viens de commencer et que j’aime beaucoup ! Et puis, une autre série que je viens de découvrir et que j’adore, c’est Workin’ moms. Merci Netflix !

J’en ai désormais terminé avec mes essentiels pour passer un automne vraiment agréable. Vous remarquerez peut-être que je n’ai pas parlé de nourriture. Ceci n’est en aucun cas un oubli de ma part, j’ai simplement prévu un article spécialement consacré à mes recettes automnales favorites. 😉

Je vous souhaite à tous, un bon début d’automne.

Laura.

Bientôt la rentrée : quelques conseils pour bien démarrer !

La rentrée pointe le bout de son nez, pour presque tout le monde. Personnellement, je suis excitée, comme chaque année. Bon ok, cette année je suis peut-être un peu plus stressée puisqu’à la fin de l’année, je passe mon diplôme mais ça va aller!

Dans ce post, j’avais envie de partager avec vous quelques conseils et astuces que j’appliquent depuis pas mal de temps maintenant et qui fonctionnent très bien. Du moins pour moi. Vous allez voir, ce n’est rien de bien foufou mais se sont souvent les petits détails qui changent tout !

Les fournitures

Ça peut vous sembler bête mais personnellement, du haut de mes 23 ans, et malgré mes études avancées, j’adore toujours autant mon petit lots de fournitures scolaires. Et j’adore toujours autant choisir mes fournitures avec soin. Un cahier avec de jolis motifs, de jolis surligneurs aux couleurs pastels, un nouvel agenda, etc… Tous ces petits détails ont leur importances puisque, grâce à eux, je prends goûts à travailler, j’aime les utiliser.

L’organisation

Être organisé est primordial. Une bonne organisation vous assure de bon résultat. Il est très important de mettre en place un rythme de travail qui vous correspond et qui répond aux attentes que l’on a de vous. De plus, une bonne organisation vous permet de mieux gérer votre temps et donc d’avoir plus de temps pour vos loisirs personnels. Pour ma part, dès que mon agenda regroupant toutes mes matières est disponible, j’établie un calendrier de travail, qui peut varier d’une semaine à une autre pour ne pas qu’il soit trop redondant. Cela me permet d’être organisée et dans les délais. Je planifie ce calendrier pour la semaine à venir, jamais sur de longues durées car mes envies et mes besoins d’apprentissage peuvent varier d’une semaine à une autre.

Les codes couleurs

Lorsque j’étais au lycée, mon professeur de philo nous avait, à tous, imposé un code couleur. On trouvait ça vraiment nul, surtout qu’il nous avait imposé ses propres couleurs. Allez mettre du orange fluo dans la plupart de votre cours quand vous testez cette couleur… Compliqué.

Ce serait vous mentir que de vous dire que j’ai continué à utiliser cette méthode l’année qui a suivi, en faculté… Cependant, avec le temps, j’ai commencé à réutiliser cette méthode et ce n’est que depuis l’an dernier que je l’utilise pleinement. Les codes couleurs me facilitent vraiment la vie. J’utilise les codes couleurs pour différencier mes matières mais aussi pour différencier une définition à une citation ou bien un élément de cours fondamental. Tout de suite, les choses sont plus visibles, mon cours devient plus simple et plus compréhensible.

Prendre du temps pour soi

Rien ne sert de travailler d’arrache pied 24h/24. Au contraire, vous allez vous épuisez et à terme, votre corps vous suppliera d’arrêter cette torture physique et mentale. Je radote un peu, c’est vrai, mais avoir un bon rythme de travail est très important. Il faut apprendre à gérer son temps. Ce n’est pas chose facile mais ça s’apprend. Pour se faire, commencer déjà par écouter votre corps. Essayez de détecter les moments de la journée où vous êtes le plus en phase pour bien réviser/travailler puis les phases où, au contraire, vous avez plus besoin de vous détendre.

Pour vous donner une idée, j’ai tendance à être beaucoup plus productive le matin ainsi qu’en fin de journée. Cependant, mon attention n’est pas aussi grande en début d’après-midi. Lorsque j’ai compris ça, j’ai adapté mon temps de travail, privilégiant les choses importantes le matin et les choses moins importantes en fin de journée, tout en me laissant le début d’après-midi pour mes loisirs personnels. Bien évidemment, j’ai conscience que mes études par correspondances me permettent d’avoir un tel rythme. Mais je vous assure que vous pouvez tout aussi bien le faire si vous êtes en fac, lycée ou collège.

Activités extra-scolaires

Ce dernier point, rejoint étroitement le précédent. Au plus j’avance dans mes études, au plus je me rends compte à quel point il était important de pouvoir se déconnecter de ses études le temps d’un instant. Cette activité peut être tout et n’importe quoi : 2h de lectures par jour, un footing 3 fois par semaine, de l’équitation, du tennis, du dessin, de la musique, de l’écriture, regarder une série… Bref, ce que vous voulez tant que vous prenez plaisir à le faire et que ça vous permet de sortir de votre bulle d’étudiant.

On a tendance à négliger cette part d’activité, souvent parce qu’on se dit qu’on a pas le temps. Mais prendre le temps de relâcher la pression c’est se donner du temps en plus. Ce temps là, que vous prenez pour vous reposer, c’est un moment qui va calmer votre esprit, vous apaiser. On a tous besoin d’un moment comme celui-là dans nos semaines. Sur le moment, on ne s’en rend pas compte mais c’est vraiment bénéfique.

Les amitiés

“Un des plus grands bonheurs de cette vie, c’est l’amitié ; et l’un des bonheurs de l’amitié, c’est d’avoir à qui confier un secret.” – Alessandro Manzoni

L’amitié n’est pas une chose facile. C’est même, je pense, l’une des relations les plus complexe à comprendre.

On nous parle d’amitié depuis notre plus jeune âge. Déjà, lors de notre rentrée en maternelle, entouré par nos camarades, on commence à lier des affinités avec d’autres enfants: des « amitiés« . Mais est-ce vraiment ça la véritable amitié ? Non, je ne pense pas.

J’ai toujours été entourée par des amis. Je n’ai jamais été isolée. J’ai, depuis mon plus jeune âge, cette capacité à analyser les personnes qui m’entourent et à deviner si on pourrait s’entendre ou non, à différencier les bonnes des mauvaises fréquentations. Parce que, oui, on ne peut pas s’entendre avec tout le monde et pas toutes les relations amicales sont bonnes à prendre.

Au fil des années, j’ai compris que chacun avait son propre caractère, son propre parcours, sa propre évolution. Il y a des personnes avec qui, j’ai entretenu une véritable amitié pendant des années, et avec qui aujourd’hui, je ne suis même plus capable de tenir une conversation. Et puis à l’inverse, il y a des personnes avec qui je ne pensais clairement pas faire naître une amitié et qui sont aujourd’hui, indispensables à ma vie. Ce terme, « indispensable » peut vous paraître exagéré, mais je vous assure qu’il ne l’est pas.

J’ai la chance d’avoir une famille aimante, avec qui j’entretiens une excellente relation, très fusionnelle. Mais je vous assure que rien ne peut remplacer l’oreille attentive d’un véritable ami. Cette personne qui vous écoute, sans vous juger, qui accepte vos choix mais qui prend soin de vous, en vous donnant quelques conseils pour vous éviter de faire un trop gros mauvais choix. Cette personne qui connait tous vos secrets. C’est finalement, ce regard extérieur. Ce regard qui vous connait parfaitement mais qui ne l’assume pas comme le ferait un membre de votre famille. Car oui, la famille aura forcément un regard plus critique sur vos choix et vos actions: pour vous protéger.

Aujourd’hui, j’ai certes moins d’amis qu’il y a quelques années, mais j’ai des amitiés de qualité. Des amitiés très sincère, très fortes que rien, ni personne, ne pourra briser.

Ce qui est drôle, c’est que mes amis et moi sommes très différents. Dans mon cercle d’amis, en effet, il n’y a personne qui partage réellement les mêmes centres d’intérêts que moi, ou bien, qui a la même façon de penser que moi. Et c’est ce que je trouve incroyable. Pendant des années, j’ai cru qu’une véritable amitié se construisait autour de ressemblances, et puis finalement, aujourd’hui je pense l’inverse. Une amitié est riche, forte et sincère dans sa singularité, et dans la différence. On pourrait croire que nos terrains d’ententes sont, de ce fait, minimes. Mais c’est tout l’inverse. Il y a un véritable équilibre qui s’est créé entre nous. Nos caractères, tous différents, s’enrichissent les uns avec les autres. L’un apaise, l’un rassure, tandis que l’autre nous fait sortir de notre zone de confort, etc…

Ma vision de l’amitié n’a cessé d’évoluer au fil des années. J’avais cette vision très idéaliste durant mes années de lycéenne. Celle qui me faisait penser que je ne perdrais jamais les personnes avec qui j’étais à ce moment-là, celle qui me faisait croire, que finalement, on était indestructible. C’était à la fois très beau et très naïf de ma part d’avoir penser ça parce que, lorsqu’on quitte le lycée, tout notre univers est bouleversé. On est clairement pas préparé à ça. J’en ai souffert quelques temps parce que je tenais énormément à ce gros groupe d’amis. Et puis avec le temps, on comprend que c’était notre richesse à cet instant précis mais une richesse si fragile, qu’il était inévitable qu’elle s’éteigne un jour. Et là on comprend que finalement, la confiance, ça va, ça vient. Ça illumine notre vie et puis ça s’éteint. Jusqu’au jour où, l’étincelle est peut-être moins forte mais beaucoup plus vraie et de ce fait, tient toute une vie.

Finalement, l’amitié ressemble étrangement à l’amour. On a tendance à dire, en amour, qu’il faut rencontrer quelques crapauds avant de rencontrer son prince charmant. Et bien, je trouve que cela fonctionne aussi pour l’amitié. Les déceptions, les disputes, les peines, les séparations, tout ça nous enseigne et nous rapproche de la véritable amitié.

Mes petites pensées d’été

S’il y a bien une chose que j’apprécie faire vers la fin de mon été, c’est faire le point. Sur mes projets, mes envies, mes réussites mais aussi mes échecs etc… Et pour cette fois, je me suis dit que ça serait peut-être intéressant de le faire avec vous.

Je ne sais pas si je suis la seule, mais pour moi les résolutions ont lieu en septembre et non pas au premier jour de l’année. Je ne sais pas, je n’arrive pas à me détacher du rythme scolaire que je trouve beaucoup plus significatif. Septembre, c’est selon moi le mois parfait pour repartir sur de nouvelles bases, pour entamer de nouveaux projets. Après tout, on rentre de vacances, on est reposé et surtout, on est reboosté à fond ! En revanche, au 31 décembre j’ai plus tendance à me sentir nostalgique des années qui passent, des choses qui ont pu se passer … Je ne suis clairement pas dans un mood de guerrière.

Cette année, mon été a été certes, moins ambitieux, mais mon esprit est plus reposé. L’année 2018 a été très mouvementée pour moi et je suis heureuse d’avoir réussi à m’épanouir durant 2019. Certes l’année n’est pas terminée, mais j’ai déjà accompli beaucoup. Bien évidemment, en éternelle insatisfaite que je suis, il y a bien d’autres choses que j’aimerais accomplir d’ici la fin de l’année.

Cette année, c’est l’année de mon diplôme. La pression sera bien plus présente, c’est évident mais je pars relativement confiante et rassurée. Je suis suffisamment entourée et suffisamment motivée pour travailler encore plus dur durant cette année fatidique. J’ai tellement hâte d’être diplômée…! Je sais bien que ma charge de travail ne sera pas la même. Néanmoins, cela ne m’empêche pas de penser au blog. J’ai énormément d’idées que j’ai hâte de mettre en place. Non seulement sur le blog lui-même mais aussi sur tout ce qui l’entoure…

Vous ne le savez certainement pas, mais je suis très friande des vidéos sur Youtube. Notamment des VLOGS. C’est un peu mon rendez-vous incontournable lors de mon petit déjeuner. À force de visionnage, je me suis rendue compte que, finalement, j’adorerai certainement tourner ce genre de vidéos, tellement plus spontanées ! J’ai déjà été sur Youtube. Et j’adorais ça. Cependant, les vidéos face caméra, je n’étais pas tellement à l’aise et les sujets que je voulais aborder ne correspondaient pas forcément à ce genre de vidéos. J’ai beaucoup réfléchi et je réfléchis toujours beaucoup, d’ailleurs! Mais je crois bien qu’en septembre je vais me lancer dans une chaîne de VLOG. Pour l’instant, je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise idée, je sais juste que c’est ce dont j’ai envie. Alors je vais me lancer et j’espère que vous serez au rendez-vous!

Ce point rejoint d’autres projets que j’ai en tête. J’ai décidé de me mettre officiellement au yoga au mois de septembre. Je dis officiellement, parce que j’ai acheté un programme de yoga l’an dernier et je ne l’ai jamais touché (shame on me)… C’est un peu comme si j’attendais d’avoir un déclic. Et c’est ce qu’il s’est passé durant cet été. J’ai eu un déclic. Sur énormément d’aspects de ma vie. J’ai remis en cause beaucoup d’affirmations et d’habitudes que je mettais imposé durant ces dernières années. Je me suis rendue compte que, contre toute attente, je continuais de grandir et de changer. Au fil des jours, je vois mon esprit, mes goûts et mes envies se diversifier mais aussi s’affiner. Et finalement, je me rends compte, que petit à petit je me rapproche de l’adulte que j’ai toujours voulu devenir. Durant cet été, j’ai élargi mes horizons, mes connaissances. Je me rends compte qu’il y a énormément de choses à savoir dans le monde et que surtout, il y a énormément de sujets qui m’intéressent !

Il y a tellement de choses que j’aimerais vous dire ici…Mais je crois bien que ce post serait trop long… Pour faire simple, j’attends septembre avec impatience et énormément d’ambition. J’ai beaucoup de projets, d’envies et je vais tout faire pour mettre ça en place. Bien évidemment, c’est aussi pour cette raison que je m’arrête là, tout simplement parce que ces différents sujets, je compte bien les aborder au fur et à mesure avec vous. Autant sur le blog qu’en vidéo. J’entame donc cette nouvelle année, le coeur léger, la tête reposée et l’esprit vif !

Oh ! Et j’allais oublier: N’hésitez pas à partager avec moi vos objectifs ou vos astuces pour bien démarrer l’année en commentaire !

Laura.