Mes lectures passées : Back to the past

Le week-end dernier a été l’occasion pour moi de redécouvrir mes vieilles lectures. J’ai effectivement vidé mon semblant de bibliothèque (provisoire) pour faire un peu le point sur mes acquisitions. Il se trouve que mon petit coin lecture regorge de petites merveilles livresques.

Il faut savoir  que mes lectures sont très diverses. Notamment parce que j’ai commencé à lire très jeune. Néanmoins, en sortant quelques-uns de mes livres, je me rends compte qu’il y a quelques-unes de mes lectures jeunesses qui me tenteraient bien aujourd’hui. Du coup, vous vous doutez bien que j’ai décidé de partager ça avec vous!

Madame Bovary – Flaubert

Madame Bovary de Flaubert est l’un de mes classiques favoris. J’avais eu à la lire durant mon cursus scolaire et même si à première vue je n’étais pas emballée, j’ai pris un véritable plaisir à le lire. 

Fille d’un riche fermier, Emma Rouault épouse Charles Bovary, officier de santé et veuf récent d’une femme tyrannique. Élevée dans un couvent, Emma aspire à vivre dans le monde de rêve dont parlent les livres romantiques qu’elle a lu. Un bal au château de Vaubyessard la persuade qu’un tel monde existe. 

Je ne peux que vous recommander cette lecture. Premièrement parce que c’est un grand classique de la littérature mais surtout car je le trouve très enrichissant. Depuis ma première  lecture de ce bouquin , je me rends compte que je suis menée à en discuter à plusieurs reprises et je me suis toujours dit qu’il fallait que je le lise de nouveau. 

La grammaire est une chanson douce – Erik Orsenna

Cette lecture est encore plus ancienne! J’ai effectivement dû lire ce bouquin lorsque j’étais en 6ème! Ça remonte ont vraiment beaucoup! Haha. 

Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue: Je t’aime. 
Trois mots maigres, pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps. 
Il me sembla qu’elle nous souriait, la petite phrase.
Il me sembla qu’elle nous parlait: 
– Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j’ai trop travaillé. 
Il faut que je me repose. 
– Allons, allons, Je t’aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. 
Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pied. 
Monsieur Henri était aussi bouleversé pour moi.
Tout le monde dit et répète « Je T’aime ». Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots usent. Et parfois, il est trop tard pour les sauver. 

Mais là encore, j’en garde un très bon souvenir. Bon, je pense que c’est une lecture vraiment facile et plutôt jeunesse haha. Cependant, je pense qu’il peut être intéressant de le redécouvrir en étant plus âgé. Pour avoir un avis plus mature sur cette lecture. De ce fait c’est également un livre que je compte relire. Non seulement pour me faire un second avis mais surtout pour savoir su je le recommanderai par la suie. 

L’enchanteur – René Barjavel

Nous voici encore une fois en présence de l’une de mes lectures scolaires. Et là encore c’est un coup de coeur! Pour vous dire la vérité, je n’avais même plus le souvenir d’avoir ce livre dans ma bibliothèque. Il était d’ailleurs dans ma liste d’envie livresque. Dans mes futurs achats livresques. Vous vous doutez donc que lorsque je l’ai vu, j’etais ravie!

Que ne connaît pas Merlin? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l’ait pas jugé inaccessible, et l’aime? Gala, dit Lancelot du Lac? Genièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé? Perceval et Bénie? Les chevaliers de la Table Ronde? Personne comme Barjavel qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l’Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y’a plus de milles ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n’a jamais guéri. Le voici revenu. 

Là encore c’est une lecture jeunesse. En revanche, c’est un livre que l’on peut redécouvrir peu importe notre âge. D’ailleurs, Margaud Liseuse en a parlé il n’y a pas si longtemps que ça!

Skeleton Creek – Patrick Carman

Comme vous vous en doutez c’est encore une lecture jeunesse. Néanmoins, il s’agit d’une lecture jeunesse que j’ai découverte moi-même! Il ne s’agit pas d’une lecture scolaire. 
Il faut savoir qu’il s’agit d’une saga. En effet, il y a 5 tomes. 
Pour vous présenter la saga, j’ai décidé de ne pas vous partager la 4ème de couverture car je la trouve beaucoup trop longue. Alors je vais faire avec mes propres mots. 

Deux adolescents, en quête d’aventure, vont découvrir de nombreux mystères au sein de leur ville. Aventures qui vont se relever être effrayantes et dangereuses. 

Ce que j’ai trouvé intéressant dans ces différentes lectures, c’est que chaque livre est écrit comme un carnet de bord. Puis tout au long de votre lecture, vous allez être amené à visionner des vidéos sur le web à l’aide de code secrets, que vous allez découvrir au fur et à mesure de l’histoire. Je trouve ce principe très innovant et très dynamique. En effet, nous sommes ici dans une atmosphère assez effrayante. De ce fait, avoir ce genre de vidéo, ça rend tout de suite l’histoire plus réelle. 
Je vais m’arrêter ici pour le moment sinon la liste serait beaucoup trop longue! Si vous avez lu l’un de ces livres n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, avec votre avis! 

Love, 

Comme si c’était toi de Mhairi McFarlane

Mhairi Mcfarlane est une auteure que j’ai eu la chance de découvrir il y a quelque temps maintenant avec son roman « Parce que c’était nous ». J’avais vraiment adoré ce roman, cette histoire d’amour. Au moment de ma lecture, j’avais eu une facilité incroyable à me mettre dans la peau de cette jeune femme. Ce qui m’a peut-être poussé à lire ce nouveau livre.
Comme vous avez dû le remarquer les deux titres sont assez similaires. À la vue de ce titre j’ai immédiatement pensé que c’était une suite mais en fait pas du tout.
« Comme si c’était toi » retrace l’adolescence difficile d’Anna qui était constamment moquée, insultée à cause de son poids, de son physique. Jusqu’au jour où, lors de la fête de fin d’année, le garçon pour qui son coeur avait chaviré ne trouva rien de mieux que de l’humilier sur scène devant toute l’école. Vous imaginez bien que cela a été un véritable traumatisme pour Anna. D’ailleurs je trouve que Mhairi McFarlane raconte très bien ce passage de la vie d’Anna. Honnêtement, je trouve son dégout et sa colère totalement justifiés. Personne ne mérite un traitement pareil.

Quelques années plus tard, il se trouve qu’Anna a bien changé. Elle est désormais une jeune très séduisante, carrément méconnaissable. Elle mène une petite vie tranquille et travaille dans une faculté, chose qu’elle adore. Jusqu’au jour où elle va être amener à revoir ce garçon qui l’avait humilié… Elle ne va pas être amener à le voir qu’une seule  fois mais plusieurs fois…

À cette suite vous vous doutez bien que l’histoire va être basée sur ces rencontres.

Honnêtement je ne suis pas du tout déçue. J’ai adoré cette histoire. C’est une histoire exactement comme je les aime. Rien n’est vraiment compliqué à comprendre et la lecture y est très agréable. J’ai adoré Mhairi McFarlane une fois, je peux désormais dire que je l’ai adoré deux fois!
C’est un livre que je vous recommande si vous aimez les histoires d’amour d’une part, mais aussi les histoires extrêmement proche de la réalité, dans lesquelles on peut facilement se faire une place même si notre parcours, notre vie est totalement différente.
Love,