La passion

J’ai toujours pensé que l’on développait tous, très vite, une passion. Et puis j’ai constaté que certaines personnes n’en avaient pas et que ce n’était pas grave.

La passion. J’aime beaucoup ce mot. Je le trouve frais, exotique et enchanteur. Je l’ai toujours aimé. À l’époque déjà, lorsque j’étais encore qu’une petite fille, je donnais énormément d’importance à la passion. Telle qu’elle soit. Mais finalement qu’est-ce que la passion ?

Dans ce post, je n’ai aucunement envie de vous parler de la passion amoureuse. Je souhaite vous parler des passions, des centres d’intérêts.

Déjà petit fille, j’avais bien en tête mes centres d’intérêts et mes passions. Parce que oui, nous ne sommes pas obligés de parler de la passion au singulier. Nous pouvons avoir plusieurs passions. Petite fille, je m’intéressais beaucoup à la mode. Et cela n’a pas changé aujourd’hui. Petite fille, j’adorais écrire et ça, ça n’a toujours pas changé ! J’aimais aussi beaucoup lire et tout ce qui sortait de l’ordinaire et là…encore une fois…ça n’a pas changé! Au fil des années, j’ai vu mes passions, mes centres d’intérêts évoluer, s’ajuster. Mais je ne m’en suis jamais trop éloignée. Et c’est ce que je trouve dingue !

Cependant, j’ai aussi constaté que certaines de mes passions sont nées bien plus tard. Comme ma passion pour la moto. J’ai certes toujours été en contact avec des motos mais enfant je ne ressentais définitivement pas ce que je ressens aujourd’hui lorsque je vois une moto ou lorsqu’on m’en parle. À ce stade, il était évident que tout le monde avait au moins une passion. Pour moi, il était inconcevable que quelqu’un soit privé de ce sentiment.

Et puis, j’ai grandi. J’ai rencontré de nouvelles personnes et étonnamment ces personnes n’avait pas de passions. J’ai d’abord été surprise et puis j’ai eu de longues discussions, de longues réflexions sur le sujet.

J’ai longtemps fait la différence entre avoir une passion et avoir des centres d’intérêts. Mais je me suis rendue compte que je faisais erreur. J’ai toujours mis la passion au dessus de tout. Comme un sentiment vraiment inégalable. Pour moi, un simple centre d’intérêt ne pouvait pas avoir plus d’importance qu’une passion. Et encore une fois, j’ai grandi.

Vous ne voyez peut-être pas où je veux en venir avec ces lignes. Je souhaite simplement vous faire comprendre qu’il est très important de croire en vous et vos idées sans pour autant les mettre dans des cases. Parce que oui, c’est clairement ce que je faisais : je triais tout, dans des cases. Cette « erreur » de jugement m’a sûrement porté préjudice à un moment de ma vie puisque je ne croyais pas suffisamment en moi et en mes idées.

Aussi beau qu’est le mot passion, je le trouve finalement réducteur. J’ai vu la panique dans le regard de certaines personnes lorsque je leur ai demandé si elles avaient une passion. Comme si, ma question avait remis toute leur existence en question parce qu’elles s’étaient rendue compte que non, elles n’avaient en fait, pas de passion. Tout ce qui vous entoure vous anime. Votre environnement vous représente, tout comme vos goûts vestimentaires. J’ai longtemps mis les choses qui m’animaient vraiment de côté. Comme si, mes passions n’étaient que des rêves que je ne pouvais pas réaliser. Je n’y croyais tout simplement pas assez.

Avant TheblueFrenchie, j’ai eu 3 blogs. Vous imaginez ? 3 blogs ! ! J’ai, à chaque fois, recommencé de zéro. Je n’arrivais pas à exprimer ma personnalité, je n’arrivais pas à partager mes idées, mes centres d’intérêts et mes passions parce que je ne les pensais pas légitime. Je ne les assumais pas. Et puis, alors âgée de 22 ans et après plusieurs tentatives, j’ai voulu le faire uniquement pour moi. Je me suis rendue compte que le plus important dans tout ça, c’était que j’y crois suffisamment pour donner un sens à mes idées. J’ai arrêté d’écouter les autres, j’ai arrêté d’écouter les jugements de certaines personnes concernant les blogueurs, les YouTubeurs etc… Je me suis simplement lancée.

Aujourd’hui, je suis apaisée et très bien dans mes baskets et surtout, très bien sur mon blog. Je ne me pose pas dix mille questions lorsque je vous écris. Juste, j’écris. Et je suis fière de moi, réellement. Parce que ça, être ici, et partager avec vous c’est ma passion. C’est mon truc à moi.

Nous avons tous notre petit truc en plus. Simplement, bien trop souvent, pour rentrer dans les cases que nous impose la société mais aussi parfois nos familles, nous n’osons pas sauter le pas. Je n’ai pas envie de rentrer dans le cliché du « on a qu’une seule vie« . Mais en fait, si ! On a qu’une seule vie! Nous avons qu’une seule chance de faire la différence et surtout de s’éclater dans notre vie. Croyez en vous et en vos idées et n’ayez pas peur de les exprimer. N’ayez pas peur du jugement ou des critiques. Ça ne vous rendra que plus fort.

Enfin, je termine en vous disant qu’on s’en fiche pas mal des passions. Je suis sûre que vous vous êtes posé la question de savoir si ou non vous aviez une passion. Mais vraiment on s’en moque. Il n’y a pas d’âge pour faire naître une passion, il n’y a pas d’âge pour être passionner et pour apprécier quelque chose. Il suffit simplement d’y croire et c’est, selon moi, le plus important : d’y croire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s