Update Lecture : L’autre fils de Nick Alexander

S’il y a bien une lecture que je ne pensais pas apprécier, c’est celle-ci.

L’autre fils s’intéresse à un sujet difficile à savoir, les violences conjugales. Bien qu’il s’agisse d’un roman, c’est un style de livres vers lequel je ne me suis jamais tournée. Peut-être trop concret et proche de la réalité pour moi. Je ne sais pas trop. C’est un peu comme les romans policiers, j’ai toujours eu l’appréhension d’en lire un. Peut-être que L’autre fils est la preuve que je peux me tourner vers d’autres lectures ?

L’autre fils nous raconte l’histoire d’Alice. Alice est âgée, elle a deux grands fils, qu’elle voit très peu même pas du tout. Et puis il y a son mari, Ken. Elle n’est pas sûre de l’aimer ou de l’avoir aimer un jour mais elle se dit que sa vie est ainsi et qu’il est trop tard pour changer les choses. Ken est un homme violent, qui ne gère pas du tout ses émotions. Alice est dépassée. L’autre fils nous raconte l’impact de ces violences sur la famille entière et nous prouve que certaines blessures ne guérissent jamais.

J’ai commencé ce livre sans même lire son résumé. Je voulais être surprise et je l’ai été. Dès les premières pages, j’ai eu du mal à accrocher. Je le trouvais long à démarrer et je trouvais l’ambiance trop sombre et pesante. J’ai failli abandonner ma lecture et puis j’ai compris.

Ce que j’ai apprécié dans ce livre, c’est qu’il ne nous tient en haleine tout au long. À tel point, que je n’arrivais même plus à poser mon livre. Je voulais savoir ce qu’il allait se passer, je voulais connaître les décisions d’Alice. Je l’ai donc dévoré.

Comme je vous le disais plus haut, le sujet est rude. Cependant, je trouve qu’il est très bien traité, avec justesse. J’ai adoré la façon dont l’auteur exprime la philosophie des personnages. Ils sont en effet tous très différents mais tous étroitement liés par la violence. Ils souffrent tous à leur manière et se cachent tous dans un profond silence, comme s’ils refusaient de voir la réalité en face. Peut-être parce qu’elle est trop dure ? Trop évidente ? Je vous laisse le découvrir …

Bien que j’ai apprécié ce livre, il y a des choses que j’ai moins aimé. Et puis, à la fin de ma lecture je me suis rendue compte que ces choses que je n’avais pas apprécié étaient en fait tout à fait normal. Que les réactions des personnes qui ne m’ont pas plu, leurs échanges, leurs gestes, étaient tout à fait justifiés au vu de la situation.

Je ne peux pas placer ce livre dans mes coups de cœur même si je le trouve très bien. Comme je vous l’ai dit au début de cet article, c’était la première fois que je lisais un livre de ce genre et j’ai été étonnée d’accrocher autant. Les violences conjugales sont un sujet d’actualité. C’est un sujet grave sur lequel il convient d’être sensibilisé. Cependant, ce livre ne vous sensibilisera pas. Ce livre, vous fera simplement comprendre que nous n’avons qu’une seule vie et qu’il faut en profiter. Qu’il ne faut laisser personne nous voler notre bonheur et notre bien-être.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s