Les études #5 : Comment gérer son stress ?

Nous arrivons au point final de ma petite série d’articles concernant les études. Le point final étant selon moi l’arrivée des examens et le stress parfois incontrôlable. Aujourd’hui, pour clore cette série, j’ai eu envie de partager avec vous quelques tips pour mieux gérer son stress.

Je suis quelqu’un de stressé. Au quotidien. Mais lorsque les examens de fin d’année arrivent, mon niveau de stress explose les scores. J’ai toujours très mal géré mon stress. D’ailleurs, il y a quelque temps je vous avais parlé de ce véritable fléau (ici). Il est arrivé un stade où le stress avait des effets beaucoup trop important sur ma santé et m’empêchait d’atteindre mes objectifs. Je me laissais dévorer, impuissante face à lui. Et puis un jour, j’ai décidé de changer les choses. J’ai voulu apprendre à contrôler mes émotions et à vaincre, petit à petit ce stress omniprésent.

Gérer son stress, pour les plus stressés d’entre nous, ce n’est vraiment pas une chose facile. La première étape est selon moi, de prendre conscience de son existence. Dit comme ça, ça peut paraître bête. Mais je vous assure que c’est réel. J’ai pris conscience de son poids sur ma vie que très récemment. Le stress est difficilement identifiable lorsqu’on ne sait même pas comment le définir, avec des mots. Il m’a été très difficile de mettre des mots dessus. De dire ce que je ressentais ou ce que je ne ressentais pas. Mon médecin m’a d’abord aidé à identifier les symptômes puis j’ai aussi fait quelques recherches de mon côté.

Comme à mon habitude, je me suis d’abord tournée vers des livres. J’ai commencé avec des livres de développement personnel. J’ai toujours eu cette envie de lire un livre de développement personnel mais je ne savais pas vraiment vers quoi me tourner. Ça a été un peu la bonne excuse. Je suis allée dans ma librairie favorite et je suis restée deux bonnes heures à lire les résumés jusqu’à trouver LE livre qui me semblait le mieux résumer ma situation. En réalité j’en ai pris plusieurs… L’un d’entre eux s’intéressait à la confiance en soi, l’autre nous ouvrait les portes de la méditation tandis que le dernier, traitait de la pensée positive. Celui qui m’a le plus aidé est selon moi celui concernant la méditation. C’était un monde totalement nouveau pour moi et j’ai pu, petit à petit, découvrir tous les bienfaits de celle-ci.

Alors oui, si j’ai bien un conseil à vous donner, c’est d’essayer la méditation. Étant encore aujourd’hui une débutante dans ce domaine, je me rends compte que peu de personnes s’y intéressent et surtout, que peu de personnes connaissent ses bienfaits. Mais personnellement, j’ai très vite pu constater les résultats. Bien évidemment, ce n’était pas facile au début. Il m’a fallu des semaines avant d’avoir une pratique « correcte ». Encore une fois (je crois que ça va devenir ma phrase fétiche), c’est comme tout, ça s’apprend.

Le stress des exams n’a rien d’anodin. C’est tout à fait normal. On s’apprête à mettre en application toutes les connaissances que l’on a acquise durant l’année. Et je trouve ça un peu injuste d’ailleurs. Une simple erreur peut nous être « fatale« . Le contrôle continu est, selon moi, une bien meilleure méthode, mais bon, c’est un autre débat. Se retrouver à devoir rassembler le maximum de connaissances en un rien de temps c’est stressant. Pour n’importe qui.

J’en arrive donc au point le plus important pour mieux gérer son stress : croire en soi. Oui, c’est facile à dire mais difficile à mettre en application. Je sais ! Cependant, se faire confiance et avoir confiance en son travail et ses efforts c’est primordial. Tout comme, admettre lorsqu’on a pas suffisamment travaillé et ne pas se chercher des excuses. Comme je vous l’avais indiqué dans un précédent post, un travail régulier, c’est la clé. Savoir organiser son travail, le faire en temps et en heure, ne pas se laisser submerger par les révisions vous permettra de réduire votre stress. Mais ça ne suffit pas. Il faut que vous ayez conscience de vos efforts.

Lorsque vous sentez le stress vous envahir, ne vous rabaissez surtout pas. S’il le faut, regardez-vous dans le miroir est dite vous que tout va bien aller, que vous avez suffisamment travailler pour réussir et soufflez un bon coup.

À ce stade, je suis persuadée que je laisse plus d’un sceptique derrière moi. Malheureusement, je refuse de vous mentir et de vous dire qu’il y a un remède miracle contre le stress. Nous sommes tous différents et nous réagissons, de ce fait, tous différemment. Cependant, vous partager mes petits astuces, ça, je suis tout à fait capable de le faire. Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas parlé d’huile essentielles, etc. Tout simplement parce que je n’ai pas eu recours à ces techniques et de ce fait, je ne suis pas en mesure de vous dire si ça marche ou pas. Néanmoins, d’après les quelques retours que j’en ai eu, il semblerait que ça fonctionne. N’hésitez pas à laisser un commentaire sous ce post si jamais vous avez testé, je suis curieuse!

J’espère de tout cœur que cette petite série d’articles vous aura intéressé ! Faites-le moi savoir en commentaire ! De même, n’hésitez pas à me dire si vous voulez plus de séries de ce genre, j’en ai plusieurs en tête 😉

4 commentaires sur “Les études #5 : Comment gérer son stress ?

  1. Je suis totalement d’accord avec toi : la gestion du stress est intimement liée à la confiance en soi… C’est bien pour ça que pour l’une comme pour l’autre , ça demande énormément de travail !

    Je n’ai encore jamais essayé la méditation mais j’espère m’y mettre un jour… Sinon, j’ai vu aussi qu’on pouvait s’intéresser à la respiration, ça pouvait aider avec de petits exercices concrets 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. La méditation est étroitement liée à la respiration. En fait, méditation = respiration. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de personnes sont souvent réticentes à la méditation, parce qu’elles pensent que ça demande énormément de connaissances et de pratiques. Bien évidemment, il y a différents niveaux mais la base de la méditation, c’est savoir maîtriser sa respiration. 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je reconnais que les rares fois où j’ai essayé la méditation, j’ai beaucoup galéré avec la respiration… Au point d’abandonner, tellement ça me semblait irréalisable (pour moi en tout cas)… 😦

    J'aime

  4. Je suis passée par là, moi aussi. Mes premières séances ont été très dures. J’avais d’ailleurs du mal à me concentrer. Puis au plus je pratiquais, au plus je prenais confiance en moi et au mieux j’arrivais à faire le vide et à me concentrer sur ma respiration. Il faut vraiment persévérer et ça en vaut la peine ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s