Le retour de la liseuse

@bluefrenchie tous droits réservés.

J’ai en ma possession cette petite liseuse depuis quelques années maintenant. Ma sœur me l’avait offerte pour mon anniversaire. J’ai eu vraiment du mal à accrocher à ce nouveau format de lecture, à tel point que je l’ai laissé dormir dans un tiroir pendant tout ce temps. Cependant, en cette période particulière, j’ai voulu lui redonner ça chance et il semblerait que cette fois, le charme ait opéré.

Ma Kindle, est la toute première génération. Petite et pratique, certes mais elle n’a pas de lumière donc c’est un peu embêtant pour lire. Surtout le soir. Lorsque je l’ai eu, je n’arrivais pas à me plonger dans mon livre à 100% tout simplement parce que le livre, la sensation des pages entre mes mains me manquaient. Non seulement l’objet en lui-même me manquait mais son odeur aussi. J’ai donc arrêté de lire et j’étais persuadée que je n’allais plus jamais m’en servir.

Néanmoins, je pense que vous l’avez tous constaté, mais les libraires se sont tous unis pour nous proposer des livres numériques gratuits durant cette période de confinement. Parmi eux, il y avait quelques titres qui me tentaient vraiment beaucoup et c’est en partie pour cette raison que j’ai voulu redonner une chance à ma liseuse numérique.

Le premier livre que j’ai lu c’est « Trois de tes secrets » de Julie Buxbaum. Je l’ai lu à une vitesse folle. Je n’arrivais plus à m’arrêter de lire.

En effet, le premier point positif que j’ai trouvé en lisant de nouveau sur ma Kindle, c’est que j’étais beaucoup moins fatiguée. Lorsque je lisais un des livres de ma bibliothèque, j’avais toujours tendance à piquer du nez… De ce fait, je me suis rendu compte que je ne lisais jamais vraiment beaucoup. Je passais mon temps à dormir, le livre ouvert sur le ventre haha #Marmotte. Avec ma liseuse, c’est tout l’inverse. Je suis capable de lire pendant des heures sans être fatiguée.

Le second point positif à lire sur une liseuse, c’est bien sûr, l’aspect financier. Un liseuse est plus économique qu’un livre au format papier. Je pense que vous l’avez constaté si vous êtes allés jeter un coup d’œil sur les plateformes proposant des format numériques, mais les prix sont parfois divisés par deux. Et je pense que ce n’est pas négligeable.

Enfin, il y a l’aspect pratique. Une liseuse, c’est léger et ça prend peu de place. Cette petite tablette peut contenir à elle seule des tonnes de livres au volume différent. Très facile de ce fait de l’avoir dans son sac sans que celui-ci pèse une tonne !

Bien que cette liseuse ait de nombreux points positifs, je ne pourrai jamais me passer du format papier. Cependant, j’ai décidé que je ne me procurerai les formats papier que de mes livres coup de cœur. Rien ne sert d’avoir des livres qui dorment sur une étagère si on sait pertinemment qui ne nous procure aucun plaisir. Ce système de lecture va également pouvoir me permettre de me procurer de plus belles éditions. Moins de livres mais plus beaux.

Alors oui, on peut le dire, ma liseuse a connu un retour triomphant !

2 commentaires sur “Le retour de la liseuse

  1. Ton article est très intéressant ! 🙂

    Alterner entre livre papier (quand on en reçoit en cadeau, emprunté à la bibliothèque, quand il s’agit d’un beau livre) et liseuse (quand on part en voyage, quand on télécharge des epubs gratuits) c’est le secret de l’équilibre je pense 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s