La vie d’une pessimiste

Dans mes souvenirs, j’ai toujours été quelqu’un d’assez pessimiste. Le pessimisme est un état d’esprit dans lequel nous percevons la vie, généralement (pour ne pas dire tout le temps), négativement. Cela a pour effet d’appréhender les évènements de notre vie, toujours du mauvais côté, en pensant que le pire est toujours à deux doigts de frapper à notre porte. Et oui, je suis comme ça…

Lorsque j’étais plus jeune, c’était une situation assez facile à gérer. Je pense que je n’avais pas suffisamment conscience de ce qu’était le pessimisme pour vraiment m’en rendre compte. Mais aujourd’hui, je constate, sans grande surprise, à quel point cet état d’esprit peut être dévastateur.

Il y a, bien évidemment, différents niveaux de pessimisme. Et honnêtement, je ne saurais vous dire où je me situe aujourd’hui. Sur une échelle de 1 à 10, je suis incapable de prétendre être au niveau 10. Ce serait un énorme mensonge. Je suis pessimiste mais je garde tout de même espoir alors je dirai que je suis au niveau 5.

Honnêtement, je trouve que le niveau est déjà élevé. Personne ne devrait être pessimiste, même un peu. Cet état d’esprit ne devrait pas exister, tout simplement. Il nous pourrit la vie, littéralement. On réagit tous différemment au stress et aux situations nouvelles. Je pense que notre confiance en soi et notre estime aussi, jouent un rôle fondamental. Personnellement, je n’ai jamais été à l’aise avec la foule ou au sein d’un nouveau groupe de personnes que je ne connaissais pas. Mon job étudiant m’a beaucoup aidé parce que j’ai dû affronter mes peurs et m’affirmer. Si tel n’avait pas été mon destin, d’avoir ce boulot, je pense que j’aurais suivi une thérapie ou j’aurais fini par faire appel à un coach pour m’aider à vaincre cette peur.

Mon pessimisme ne se manifeste pas dans toutes les situations. Dans certaine situation, je vais avoir tendance à toujours imaginer le pire des scénarios. Auparavant, je me disais que c’était un bon moyen d’avoir plus de bonnes surprises au quotidien, puisque finalement on s’attend au pire. Mais, j’ai très vite compris que ça ne fonctionnait pas comme ça.

Il aura fallu qu’un évènement marquant se passe dans ma vie pour que je prenne conscience de la gravité de la situation. Pour me rendre compte que j’étais en train de me pourrir la vie et de gâcher mes chances. Le pessimisme a non seulement des répercussions sur notre moral mais il a aussi des répercussions sur les évènements à venir. Si vous pensez négatif, vous allez attirer le négatif tandis que si vous pensez positif, le positif viendra à vous. Je sais, c’est difficile à croire. J’étais la première à ne pas y croire mais c’est la vérité. Réussir à croire à une telle affirmation demande un grand travail sur soi-même. Travail qui demande d’ailleurs de nombreux efforts au quotidien. Le changement ne s’opère pas du jour au lendemain. Loin de là. Il suffit de le vouloir et d’y croire.

Aujourd’hui, je pense que mon état d’esprit s’améliore et ce, de jours en jours. J’ai la chance d’avoir un chéri qui, lui, contrairement à moi, est toujours optimiste. De ce fait, ça m’aide beaucoup. Il m’aide beaucoup. Il n’est jamais loin pour me remettre sur le chemin de l’optimisme et pour me rassurer lorsque mes sentiments prennent un peu trop le dessus. Aussi, j’ai remarqué que j’avais plus tendance à appréhender les choses positivement en me faisant gentiment la morale : « Allez Laura, ça va le faire. Tu es forte ! Crois en toi, p***** ! C’est ton domaine tu vas y arriver ! ».

Cet exemple, je ne l’ai pas choisi au hasard. C’est le plus récent. J’ai, il y a quelques semaines, commencer mon nouveau stage en Office Notarial. J’étais hyper excitée mais au plus la date fatidique arrivait, au plus je stressais, paniquais. Je m’angoissais toute seule à l’idée de commencer ce stage, dans un endroit qui m’était inconnu, avec des personnes inconnues. J’avais petit à petit l’impression que je n’avais pas les compétences nécessaires pour pouvoir mener à bien ce stage. Et puis finalement, une fois sur place, tous mes doutes, toutes mes peurs se sont envolés. Je me suis très vite sentie à ma place et j’ai compris que cette pression que je faisais peser sur mes épaules ne servait à rien, si ce n’est me rendre malade. Pour rien.

Alors aujourd’hui si j’ai bien un conseil à vous donner, c’est encore une fois de croire en vous mais surtout, d’enlever toutes pensées négatives de votre esprit. Je sais de part mon expérience personnelle que ce n’est pas chose facile mais vous êtes capable de le faire, j’en suis persuadée. De plus, il est évident que nous n’avons pas tous le même chemin, pas tous le même destin mais cela ne doit pas influencer votre présent ni même vous empêcher d’être la personne que vous voulez être. Croyez en vous et en vos rêves et vous verrez que vos pensées et vos journées seront plus belles.

Love,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s