Update lecture : « Parce que c’est encore nous » – Mhairi McFarlane

Je sais, je l’ai déjà dit précédemment mais Mhairi McFarlane est l’une de mes auteures favorites. J’adore sa plume, j’adore ses romances, et tout particulièrement « Parce que c’était nous » (J’ai d’ailleurs prévu une relecture).

Il y a quelques semaines, je me suis rendue compte, que Mhairi McFarlane avait publié la suite de cette fabuleuse romance. Vous vous doutez bien que je n’ai pas réfléchi bien longtemps avant de me ruer vers ce nouvel ouvrage. La suite s’intitule « Parce que c’est encore nous« . Je dois avouer que niveau titre, elle ne va pas chercher bien loin, c’est un peu dommage. Mais après tout, le principal c’est ce qui se trouve à l’intérieur.

À la réception de mon bouquin, j’ai été déçue. Il faut dire que le livre ne fait que 137 pages…Et 137 pages de Mhairi McFarlane ça va très vite… Mon petit chagrin a très vite disparu. Dès les premières lignes, j’ai retrouvé les deux héros qui m’avait tant manqué. Ce couple qui me fait tant rêver: Rachel et Ben.

Rachel et Ben étaient meilleurs amis plus jeunes. Elle, était une romantique, rêvant du grand Amour, tandis que Ben, lui, était un véritable tombeur. Après avoir chacun fait leur vie de leur côté, il leur a fallu se rendre à l’évidence, ils s’aimaient depuis le premier jour. Et dans cette suite, que nous offre Mhairi McFarlane, nous suivons l’évolution de leur vie commune.

J’ai adoré l’histoire. J’ai adoré suivre leur amour mais aussi leurs galères. Encore une fois, je me suis souvent retrouvée dans le comportement de Rachel. Elle est folle de Ben mais son manque de confiance en elle et les aventures précédentes de Ben, ne peuvent l’empêcher de penser qu’il serait capable d’aller voir ailleurs.

Ce que j’ai aimé par dessus tout, c’est que Mhairi McFarlane n’oublie pas de nous rappeler que dans un couple, tout n’est pas tout rose. Qu’il est évident qu’il y ait des moments plus difficiles que d’autres. Mais que rien n’est insurmontable. Le plus important c’est finalement le dialogue.

Dialoguer c’est finalement quelque chose que l’on fait naturellement. Cependant, dans les moments plus compliqués, on a tendance à oublier de le faire. Les non-dits peuvent très vite prendre une ampleur non désirée et nous causer du tort. Tout comme, on a tendance à oublier qu’il est important de rappeler aux personnes qui nous sont chères à quel point nous les aimons. Ce sont des choses qui peuvent paraître futiles, mais pourtant, elles ont leur importance dans les relations humaines. Et tout ça, Mhairi McFarlane, nous le rappelle.

Malgré son faible volume, je ne peux que vous conseiller la suite de cette histoire. Et puis, si vous n’avez jamais eu entre les mains « Parce que c’était nous », je vous conseille de très vite aller en librairie pour l’acquérir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s